Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA
 
 

Enjeux et objectifs

EDILE : enjeux, objectifs et résultats attendus

 

Loupe sur l'espace méditerranéenDepuis 2000 et jusqu’aux récentes révolutions, les pays du sud de la Méditerranée ont bénéficié de flux croissants d’investissements publics et privés. Cependant ces projets n’ont pas toujours eu les résultats positifs escomptés : les retombées économiques locales restent limitées et les impacts négatifs sont parfois sous-estimés. De plus, les procédures et outils d’évaluation de projets sont peu développés, et les autorités publiques impliquées dans la régulation des investissements manquent de savoir-faire en termes d’évaluation.

 

Cette évaluation pourrait pourtant jouer un rôle crucial en permettant de sélectionner les meilleurs projets d’investissement publics, de négocier avec les investisseurs privés et de concentrer les dispositifs de soutien et de financement publics sur les projets les plus à même de contribuer au développement inclusif des territoires concernés : création d’emplois, sous-traitance locale, formation, respect de l’environnement, etc.


Les actions mises en œuvre dans le cadre du projet EDILE visent ainsi à :

 

  • renforcer les capacités des autorités locales impliquées dans la régulation des investissements : meilleure sélection et évaluation en amont des projets d’investissement, optimisation des retombées locales, labellisation des projets d’investissement ;
  • améliorer les processus de gouvernance : mise en place d’outils de coordination et de dialogue entre acteurs publics et privés, administrations locales et nationales et société civile.

 

Bénéficiaires

 

Le projet EDILE s’adresse en priorité aux organisations publiques chargées d’évaluer des projets d’investissement, de délivrer des autorisations ou d’octroyer un soutien financier ou technique : autorités nationales (ministères, agences d’investissement) et locales (villes, régions, organisations et zones économiques).
Un spectre plus large d’acteurs est également concerné : entreprises et organismes de soutien aux entreprises, institutions financières (banques, fonds d’investissement) et représentants de la société civile. Les investisseurs eux-mêmes ont un intérêt fort à s’engager dans la démarche EDILE, qui leur offre la possibilité d’optimiser et de valoriser leur projet.